Un mot sur Frédéric

Né en novembre 1938, à Scotstown dans les Cantons-de-l’Est, Frédéric a marqué la scène artistique québécoise au cours des années 1960 jusque dans les années 1990. Né sous le nom de Louis-Gilles Doyon, l’artiste Frédéric est reconnu pour sa personnalité flamboyante et colorée. Innovateur et passionné d’animation artistique, Frédéric est un artiste érudit qui possédait des talents, une sensibilité et un professionnalisme exceptionnels.

Peu de temps avant son décès, en 1993, ce dernier a reçu la médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération du Canada. Elle lui a été octroyée en reconnaissance du fait qu’il a été « un peintre de renom qui a fait connaître son pays par des œuvres grandioses, à titre humanitaire pour l’aide qu’il a apporté, notamment aux malades et pour son rôle d’ambassadeur de la région à travers le pays et à l’étranger ».

C’est à la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré que la maitrise artistique de Frédéric atteint son apogée. À l’âge de 46 ans, l’artiste s’est vu octroyer une commande pour dix-sept tableaux. Il s’agissait à l’époque, pour le Québec, de la plus importante commande d’art religieux depuis des décennies. Même si seulement cinq œuvres de cette commande ont pu être complétées avant son décès, cette production est encore aujourd’hui considérée comme l’un des ensembles religieux les plus remarquables du 20e siècle.

Notons par ailleurs que le Centre d’archives Mgr-Antoine-Racine conserve le fonds d’archives du peintre Frédéric (fonds Frédéric, P222). Ce fonds d'archives comprend des photographies, des affiches, de la correspondance, des volumes, des coupures de presse et près de 2500 disques. Plusieurs œuvres, peintures et artéfacts complètent également ce fonds d’archives.

Le fonds Frédéric témoigne principalement de la carrière artistique de Frédéric et, plus particulièrement, de ses expositions, de l'installation des oeuvres à Sainte-Anne de Beaupré et d'un projet artistique réalisé à Scotstown. Le fonds permet également de rappeler la personnalité souvent extravagante de l’artiste et sa grande passion pour la musique. Les photographies, en particulier, nous remémorent le dynamisme et le sens du spectaculaire qu’affectionnait et cultivait Frédéric.

L’exposition « Sur les traces du peintre Frédéric » permettra aux visiteurs de constater l’évolution artistique de ce grand artiste estrien. Des reproductions des œuvres de la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré seront exposées, ainsi que plusieurs autres pièces originales marquantes. Des documents d’archives seront également mis en valeur.

RÉPERTOIRE– FONDS FRÉDÉRIC

Heures d’ouverture de l’exposition : du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h00 et de 13h00 à 16h30.

Présenté au centre d’archives Mgr-Antoine-Racine,
95, rue Ozias-Leduc, Sherbrooke, J1H 1M7
Voir sur la carte


Entrée gratuite

Visite de groupe organisée sur demande


Pour informations supplémentaires :
archives@diocesedesherbrooke.org
819 563-9934 poste 324